29/06/2014

Madrigalis a enchanté la petite église de Palau del Vidre.

 

   Deux ans après leur brillante interprétation du « Messie de Haendel ici-même, le chœur «  Madrigalis » a été vocalement à la hauteur. Sous la direction de Maryse Tatangelo, l'ensemble vocal nous a fait découvrir des œuvres de compositeurs espagnols baroques. Interprétés à un, deux ou trois chœurs accompagnés d'instruments d'époque, la messe inédite de Joseph Gaz, des motets et des villancicos de, notamment, Cererols,  étaient au programme. Ce dernier compositeur a officié durant vingt-deux ans à Montserrat. Ce fut une soirée fort agréable.

.

 

Les commentaires sont fermés.